Habari RDC ou le Congo vu des blogueurs

L'usage des TIC limité dans l'administration publique en RDCLes blogueurs de Lubumbashi au cours d'une conférence à la société civile du Katanga, 21 novembre 2015. Photo M3 Didier

Des années après le succès de Congo blog et son fondateur Cédric Kalonji, aujourd’hui ancêtres du blogging congolais, le blog se démocratise, progressivement, au rythme de la démocratisation de l’accès à Internet. Avec eux, le désire de raconter son pays, sa ville, son Congo (RDC) qui va en grandissant.

Habari RDC est le nom que porte le collectif des blogueurs congolais. Du Swahili, Habari signifie « nouvelles, informations. » Combiné avec RDC, Habari peut aussi sonner comme une question : « comment vas-tu, RDC ? » Et, les blogueurs qui racontent chacun son quartier, sa ville, sont alors un véritable thermomètre pour mesurer l’état de santé du pays.

L’information alternative sur la RDC

Dans un contexte préélectoral tendu, sur fond des soupçons sur la fin du mandat présidentiel, que peuvent faire les blogueurs de RDC ? Question difficile. Mais dans un pays où les médias classiques, les plus en vue, sont sous le contrôle du pouvoir ou doivent se taire pour ne pas être fermés, –s’ils appartiennent à l’opposition, – les citoyens ont besoin d’une information qui leur permette de mesurer, par eux-mêmes, la température du pays. Le défi est grand. Travailler en réseau, peut alors constituer un atout majeur, mais aussi un défi : il faut des moyens et une coordination efficace.

Habari RDC, Blogueurs de RDC

Conférence à la société civile du Katanga, Lubumbashi, 21 novembre 2015. Photo M3 Didier.

Le blogueur n’a pas les moyens du journaliste pour chercher et vérifier l’information dans une large mesure. « Mais des témoignages concordants des blogueurs, peuvent faire foi. Le blogueur raconte ce qu’il vit », explique la charte de Habari RDC.  « Nous ne voulons pas reproduire Radio Okapi, RTNC ou RFI. Nous voulons dire des choses originales qui puissent intéresser », insiste Guy Muyembe, choisi président de la blogosphère congolaise par ses paires. « Notre originalité viendra de notre manière de raconter, de notre choix des thèmes et de sujets », ajoute un autre blogueur.

Face aux tensions préélectorales

Habari RDC se propose, de façon spéciale, d’accompagner le processus électoral : raconter les événements avant, pendant et après les élections. Depuis les premières élections acceptées comme bonnes en 2006, et durant celles de 2011, jugées chaotiques, le temps électoral constitue une occasion des violences en RDC. Rien ne promet que 2016 fera exception, alors que opposition et pouvoir peinent à s’entendre sur la manière d’arriver aux élections devant marquer la fin du second et dernier mandat constitutionnel de Joseph Kabila. Et, un blog, qu’y peut-il ? Pas grand-chose, c’est sûr. Mais ce que produisent les blogueurs, c’est de l’information. Qui sait jusqu’où va son impact ?

Sur les pas de Congo blog de Cédric Kalonji

En 2007, la Deutsch Welle élit Congo blog, comme le meilleur blogue francophone. Initiative de Cédric Kalonji, « ancêtre du blogging congolais », comme certains blogueurs aiment le présenter, Congo blog a réuni des jeunes qui racontent de petites histoires sur leurs villes : Kisangani, Kinshasa, Lubumbashi et Goma. Changé en Congo blog « baleki », « les cadets », en lingala, le blog va s’éteindre après 2009.

Contrairement à cette époque où les blogueurs sont des vrais autodidactes, Habari RDC fédère les regroupements urbains qui existent déjà à Goma (assez actifs sur la toile), Lubumbashi, Kinshasa et Mbuji Mayi, au centre du pays où bloguer malgré la rareté de l’électricité, les blogueurs écrivent quand même. En attendant le lancement du site web Habari RDC, le collectif vient de finaliser son organisation interne. Mais déjà, les blogueurs racontent leur pays dans « RDC Vote », dédié aux élections en RDC sur Waza Afrique, l’unique partenaire, lui-même, un projet de RNW (Radio Nederland) dédié à la promotion des droits de l’homme sur le continent. Les blogueurs rivalisent de créativité et de style. Le ton de ce que pourra être Habari RDC est donné. Le processus électoral et les luttes politiques entre opposition et pouvoir ont déjà inspiré plusieurs textes qui circulent sur les réseaux sociaux.

À propos de l'auteur

Didier Makal

Journaliste qui blogue. Chercheur en communication, intéressé par les TIC, auteur. Aime la lecture et les films. Vit à Lubumbashi, dans le Katanga, en RDC.

Archives par auteur

5 Commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *